Pour un « Référendum d’Initiative Partagée » visant la convocation d’une assemblée constituante mettant fin à la 5ème république

  • Nous ne voulons plus devoir choisir entre la peste et le choléra !
  • Nous ne voulons plus devoir élire un.e président.e par défaut ou pour faire barrage à un.e autre candidat.e.
  • Nous ne voulons plus d’un.e président.e élu.e par une minorité des électeurs, pour cause d’abstention massive ou de refus de voter contre nos convictions,
  • Nous ne voulons plus d’une élection présidentielle centrée sur une personne à qui seront attribués des pouvoirs excessifs au sein d’un système dit démocratique,
  • Nous ne voulons plus d’un parlement fantoche réduit à une chambre d’enregistrement des choix du gouvernement, lui-même nommé, après validation par le ou la président.e, par un.e premier.e ministre e nommé.e par le ou la président.e…
  • Nous voulons que le gouvernement soit nommé par un parlement représentatif des citoyennes et des citoyens, dont une part pourrait être tirée au sort,
  • Nous voulons pouvoir trancher par Référendum d’Initiative Citoyenne, des questions portées au suffrage par les citoyennes et les citoyens,
  • Nous voulons pouvoir décider de la convocation de conventions citoyennes tirées au sort, élaborant des propositions concernant les grandes questions de notre temps, et dont les conclusions doivent obligatoirement être soumises à validation par référendum.

Nécessitant au moins 6 mois de procédure, sur proposition d’au moins 185 député.es et sénateurs.trices (1/5), et après recueil de signatures (sur 9 mois) de plus de 4,7 millions (10%) d’électrices et électeurs, la loi du 6 décembre 2013 instituant le « Référendum d’Initiative Partagée », peut permettre d’obtenir la convocation d’une assemblée constituante d’ici octobre 2023. (Après au minimum 6 mois d’examen par le parlement et le sénat)

Cette Assemblée Constituante pourrait être formée pour moitié de personnes élues (n’ayant aucun autre mandat) et pour l’autre de personnes tirées au sort.

Elle aurait pour mission de rédiger une nouvelle constitution redéfinissant les règles démocratiques et le fonctionnement des institutions de la République, et donner un cadre clair et déterminant en termes d’égalité, de justice sociale et d’impératifs écologiques…

Soyons nombreuses et nombreux à exiger la mise en place de ce « Référendum d’initiative Partagée » pour la convocation d’une assemblée constituante et le passage à la 6ème République d’ici trois ou quatre ans, avant la fin du prochain mandat présidentiel.

Règles du RIP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s