Écologistes, entrons au parlement de l’Union Populaire.

Au regard des urgences immenses, nous ne pouvons accepter de reculer encore de cinq années la possibilité d’inverser le cours des dégradations écologiques, sociales et démocratiques qui mènent l’humanité aux limites de sa pérennité sur Terre.

Il est temps de nous saisir de la seule opportunité que nous ayons aujourd’hui pour devenir actrices et acteurs des transformations qui s’imposent et qui ne peuvent attendre.

Même si demain les rênes du pouvoir ne sont pas pleinement en nos mains, nous devons les prendre avec celles et ceux qui partagent grandement nos aspirations et sont, qu’on le veuille ou pas, les mieux placés dans les intentions de votes des françaises et des français.

Investissons le parlement de l’Union Populaire et agissons pour qu’il se transforme, si nous obtenons le suffrage du plus grand nombre, en une « Assemblée Citoyenne » innovante associée au gouvernement auquel nous devons participer.

Impliquons les nombreuses organisations citoyennes engagées au quotidien dans l’élaboration et la concrétisation des alternatives. Impliquons les personnalités et les personnes expertes des questions qui nous concernent.

Faisons savoir avant le premier tour que cet engagement de rassemblement peut changer complètement le résultat des élections, afin de rendre possible les transformations profondes, urgentes et nécessaires à mettre en œuvre pour construire ensemble un avenir souhaitable pour le plus grand nombre.

Ce rapprochement de derniers jours avec l’Union Populaire peut changer complètement la donne en terme électoral. A nous d’en être moteurs plutôt que d’y faire barrage !

Non, il n’est plus l’heure de rêver d’un bulletin écolo dans les urnes. Il est temps de se constituer comme force de proposition et de construction, acceptant avec raison et volonté d’être associé.es à la candidature de Jean Luc Mélenchon, même si ce n’est pas ce que nous avions souhaité ou espéré.

C’est notre avenir commun, en France et sur tous les continents, dont il est question.
Ne pas le faire serait lourd de conséquences pour toutes et tous. Nous avons la responsabilité d’agir de la manière la plus efficace dans le contexte qui est le nôtre.

Alors, soyons fort.es de nos convictions et maîtres de nos destins et faisons le choix que tant de monde attend.

C’est maintenant.
Dans quelques jours il sera trop tard !…

Devant le QG de campagne de Y Jadot à Paris le 22 mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s