Après avoir participé à la marche pour la 6ème République organisée par l’Union Populaire hier

Nous écologistes, faisant écho à ce que nous percevons de la part de beaucoup, nous sommes convaincu.es de la nécessité de faire cause commune avec l’Union Populaire pour rendre possible une éventuelle victoire électorale sociale, écologique et démocratique en 2022.

Pour rendre cela possible, au-delà du choix de chacun.e dans l’isoloir, nous restons convaincu.es que la perspective d’une « assemblée citoyenne ou de parlement citoyen » associé au gouvernement, si JL Mélenchon était élu, pourrait permettre un ralliement médiatisé, qui marque aux yeux du grand public la bifurcation que nous souhaitons mettre en œuvre ensemble, au delà-de nos divergences.

Cela pourrait être un élément décisif pour obtenir le plébiscite espéré de JL Mélenchon, permettant d’engager les transformations écologiques, sociales et démocratiques urgentes et nécessaires.

Ce parlement citoyen pourrait être une continuité du parlement de l’Union Populaire, qui s’élargirait encore en direction des personnes expertes, personnalités et représentantes d’organisations citoyennes, venant notamment de la sphère écologiste.

Sans pouvoir être décisionnelle, ne pouvant être une instance démocratique officielle élue, avant changement de constitution, ce parlement citoyen pluraliste pourrait être un lieu d’élaboration collective concernant les grands projets à mettre en œuvre à court, moyen et long termes face aux urgences de notre temps, travaillant notamment sur les questions complexes auxquelles nous seront confrontées si nous prenons les rênes institutionnelles, concernant l’écologie (bifurcation énergétique, transformation du système agricole et de l’alimentation, restauration des écosystèmes et de la biodiversité…), concernant la démocratie (assemblée constituante et implication du plus grand nombre dans le processus de réécriture de la constitution…), concernant l’Europe (quelle stratégie au sein de l’Union Européenne, points d’appui et barrages aux politiques nécessaires…), concernant l’économie et la finance (développement d’alternatives d’ampleur au système fondé sur le profit, élargissement du système de Sécurité sociale à tous les domaines essentiels, possibilité de création monétaire au service de l’intérêt général…) concernant la paix (intervention de paix concernant l’Ukraine, politique de désarmement international…), et bien d’autres sujets.

Ce parlement aurait aussi comme mission essentielle de faire le lien avec le reste de la société civile. Il pourrait aussi devenir un lieu de validation des grandes décisions gouvernementales, avec l’objectif de favoriser les mobilisations citoyennes de soutien indispensables.

Autour de cette perspective, devant être améliorer et ajuster aux possibilités et aux attentes des un.es et des autres, il nous semble possible de faire le lien avec les organisations et instances politiques aujourd’hui réticentes à s’allier à l’Union Populaire. Ce travail pourrait éventuellement être mené avec la participation de personnes et d’organisations écologistes déjà engagées dans l’Union Populaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s